Marie Vincent

http://www.marievincent.fr/
Langue maternelle : Français
Marie débute sur scène en interprétant Goldoni, Molière ou Marivaux… Elle se voit, ensuite, confier la direction du Centre Culturel de Garches. Cette expérience enrichissante, lui offre la possibilité de monter des projets dans leur intégralité. Elle fera venir, entre autres, Didier Bourdon et interprétera “L’échange” de Claudel.

Peu après, Marie entre au Lucernaire où elle va jouer à plusieurs reprises sous la direction de son fondateur, Christian Le Guillochet. Au cours de ces six années passées dans ce lieu mythique, elle a pu approcher Laurent Terzieff. A son contact, Marie a beaucoup appris, ce qui lui a permis d’aborder son métier différemment.

Marie travaille, ensuite, sous la direction de Pierre Jolivet et de Nicolas Bataille. Ce dernier, la mettra en scène dans “Autour du chat noir”, qu’elle aura le privilège de jouer, pendant un mois, à la Fenice de Venise.

A la fin des années 90, sa rencontre avec Daniel Gelin va marquer un tournant dans la carrière de Marie. En la dirigeant dans “Les petites femmes de Maupassant”, il lui a permis de révéler son talent comique. Forte de cette confiance absolue accordée par ce « parrain » de théâtre, Marie prend son envol et voit les projets s’enchaîner.
Elle joue aux côtés de Francis Perrin et de Daniel Russo dans “Espèces menacées”. Marie donne ensuite la réplique à Jacques Villeret dans “Jeffrey Bernard est souffrant”, sous la direction de Jean-Michel Ribes.

Et puis vient la consécration en 2004. Marie reçoit le Molières de la Révélation féminine pour son rôle dans la pièce de Dany Laurent “Comme en 14”, mise en scène par Yves Pignot.
L’année suivante, Marie est nominée une seconde fois au Molières, dans la catégorie meilleur second rôle, pour son interprétation dans “Le malade imaginaire”, mis en scène par Nicolas Briançon.

Elle part, tout de suite après, sous la direction de Benoît Lavigne, interpréter le rôle de la nourrisse dans “Roméo et Juliette” de Shakespeare.

Dernièrement, Marie a joué au Théâtre Marigny, dans la pièce “La tectonique des sentiments”, écrite et mise en scène par Eric-Emmanuel Schmitt, puis au Théâtre 14, dans la pièce irlandaise “Bed & breakfast” de Joe O’Byrne, mise en scène par Cerise Guy,puis au théatre Labruyere en 2012:"une autre vie"de Brian Friel,mise en scene de Benoit Lavigne avec Roland Marchisio.

AGENT : C.Neuville ou D. Varda ou moi-même...

Marie débute sur scène en interprétant Goldoni, Molière ou Marivaux… Elle se voit, ensuite, confier la direction du Centre Culturel de Garches. Cette expérience enrichissante, lui offre la possibilité de monter des projets dans leur intégralité. Elle fera venir, entre autres, Didier Bourdon et interprétera “L’échange” de Claudel.

Peu après, Marie entre au Lucernaire où elle va jouer à plusieurs reprises sous la direction de son fondateur, Christian Le Guillochet. Au cours de ces six années passées dans ce lieu mythique, elle a pu approcher Laurent Terzieff. A son contact, Marie a beaucoup appris, ce qui lui a permis d’aborder son métier différemment.

Marie travaille, ensuite, sous la direction de Pierre Jolivet et de Nicolas Bataille. Ce dernier, la mettra en scène dans “Autour du chat noir”, qu’elle aura le privilège de jouer, pendant un mois, à la Fenice de Venise.

A la fin des années 90, sa rencontre avec Daniel Gelin va marquer un tournant dans la carrière de Marie. En la dirigeant dans “Les petites femmes de Maupassant”, il lui a permis de révéler son talent comique. Forte de cette confiance absolue accordée par ce « parrain » de théâtre, Marie prend son envol et voit les projets s’enchaîner.
Elle joue aux côtés de Francis Perrin et de Daniel Russo dans “Espèces menacées”. Marie donne ensuite la réplique à Jacques Villeret dans “Jeffrey Bernard est souffrant”, sous la direction de Jean-Michel Ribes.

Et puis vient la consécration en 2004. Marie reçoit le Molières de la Révélation féminine pour son rôle dans la pièce de Dany Laurent “Comme en 14”, mise en scène par Yves Pignot.
L’année suivante, Marie est nominée une seconde fois au Molières, dans la catégorie meilleur second rôle, pour son interprétation dans “Le malade imaginaire”, mis en scène par Nicolas Briançon.

Elle part, tout de suite après, sous la direction de Benoît Lavigne, interpréter le rôle de la nourrisse dans “Roméo et Juliette” de Shakespeare.

Dernièrement, Marie a joué au Théâtre Marigny, dans la pièce “La tectonique des sentiments”, écrite et mise en scène par Eric-Emmanuel Schmitt, puis au Théâtre 14, dans la pièce irlandaise “Bed & breakfast” de Joe O’Byrne, mise en scène par Cerise Guy,puis au théatre Labruyere en 2012:"une autre vie"de Brian Friel,mise en scene de Benoit Lavigne avec Roland Marchisio.

AGENT : C.Neuville ou D. Varda ou moi-même...

Mes derniers ajouts

mes vidéos

contact

N’hésitez pas : utilisez ce formulaire !

Email envoyé avec succès.

Veuillez remplir les champs obligatoires marqué d’une astérisque.

Veuillez remplir le champs email et confimation, avec un email valide.
Les deux champs doivent être renseigné par la même valeur.

booking de Marie

Merci de choisir dans la liste l'agent artistique qui représentera l'artiste et répondra à votre demande de booking.

Email envoyé avec succès.

Veuillez remplir les champs obligatoires marqué d'une astérisque.

Veuillez remplir le champs email et confimation, avec un email valide.
Les deux champs doivent être renseigné par la même valeur.

connectez-vous

Professionnel ou adhérent, connectez-vous !

Erreur. Veuillez vérifier les informations.

Vous n'avez pas encore accès au site « LesVoix.fr » ? Inscrivez-vous !

mot de passe oublié

Erreur. Veuillez vérifier les informations.

Un mail vous a été envoyé avec les instructions à suivre.

Vous n'avez pas encore d'accès voix.fr ? Inscrivez-vous !